Retour

Le chef de Québec 21 contre le projet de tramway

Le chef de l'opposition à l'Hôtel de Ville de Québec, Jean-François Gosselin, n'entend pas appuyer le projet de transport structurant tel que présenté vendredi par l'administration Labeaume.

Après avoir pris la fin de semaine pour analyser le projet, le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, dit voir dans le projet certains aspects positifs, comme l'ajout de stationnements incitatifs pour les automobilistes qui voudraient utiliser le transport en commun.

Toutefois, sans référendum sur le projet et en l'absence de connexion avec la Rive-Sud, Jean-François Gosselin s'oppose au projet.

Jean-François Gosselin continue d'exiger la tenue d’un référendum afin que les citoyens se prononcent sur le projet majeur de 3 milliards de dollars, qui « nécessitera 5 ans de travaux et va éventrer la ville ».

« Si les gens ne se prononcent pas là-dessus, on ne sera pas là pour appuyer le projet c’est certain, mais nous sommes deux [avec le conseiller Stevens Melançon] à l’Hôtel de Ville de Québec, alors techniquement, on va pouvoir voter contre, mais on ne pourra pas faire grand-chose pour l’arrêter, c’est certain », dit-il.

Si le projet est soumis à un référendum et que la population se montre favorable, Jean-François Gosselin affirme qu’il collaborera avec la Ville, mais demeurera aux aguets pour surveiller d’éventuels dépassements de coûts.

Plus d'articles