Sans grande surprise, le Parti vert a unanimement désigné James Beddome à sa propre succession à la tête de la formation lors de son assemblée générale annuelle samedi à Winnipeg.

James Beddome, réélu pour deux ans, s'est dit « très optimiste » pour à l'avenir du parti. « Nous sommes ressortis plus forts que jamais des élections de l’année dernière et nous avons réussi à attirer de nouvelles têtes au sein du parti ainsi que de notre conseil », s’est-il réjoui.

Il avait également été chef du parti entre 2008 et 2013.

Si les Verts conservent leur chef, le parti a toutefois vu certains changements au sein de son conseil d'administration avec notamment un nouveau président.

Dirk Hoeppner s'est dit honoré d'être choisi à ce poste et croit que le nouveau conseil d'administration travaillera fort pour accomplir de grandes choses.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité