Retour

Le Comité de lutte au racisme et à la discrimination de Val-d'Or demande l'appui de la population

Les citoyens sont invités à signer un formulaire pour exprimer leur appui à la municipalité de Val-d'Or, qui souhaite adhérer à la Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination.

Avec les informations de Thomas Deshaies

La campagne de sollicitation d'appuis a été lancée lundi soir, premier jour de la 18e Semaine pour l'élimination de la discrimination raciale, et se poursuivra jusqu'à jeudi.

Les valdoriens sont invités à remplir un formulaire qui attestera de leur appui à la demande d'adhésion de la Ville à la Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination.

Il est possible de le remplir en ligne, à l'hôtel de ville où dans un des kiosques ambulants.

Les formulaires seront remis au secrétaire général de la Commission canadienne de l'UNESCO, Sébastien Goupil, qui sera de passage dans la région cette semaine.

« Alors, on veut manifester de façon très concrète l'appui de la population à notre initiative, explique le maire, Pierre Corbeil. On veut remettre [les formulaires] à monsieur le commissaire, et il va voir que les gens de Val-d'Or sont sérieux quand il s'agit de lutte à la discrimination et au racisme. »

La conseillère municipale et membre du Comité de lutte au racisme et à la discrimination, Sylvie Hébert, estime que l'implication de l'ensemble de la communauté est importante. « On veut que ce soit l'ensemble des citoyens, parce que la discrimination et le racisme se fait par l'ensemble des citoyens mais se défait aussi par l'ensemble des citoyens », affirme-t-elle.

Plus d'une douzaine de Villes au Québec sont membres de la coalition.

Plus d'articles