Retour

Le comité exécutif de Winnipeg approuve la vente de l’aréna Vimy

Le maire et le comité exécutif de Winnipeg ont voté pour la vente de l'aréna Vimy et que ce terrain soit converti en centre de récupération pour les hommes qui souffrent de toxicomanie.

La Ville vendra son terrain à Logement Manitoba pour la somme symbolique d'un dollar et l'agence provinciale, à son tour, conclura un bail de longue durée avec la Fondation Bruce Oake. Le contrat de 99 ans exigera de l’organisme caritatif un paiement de location annuel d’un dollar.

Environ une vingtaine d’intervenants se sont présentés à la réunion du comité exécutif, mercredi matin, pour appuyer ou critiquer la création du centre de récupération Bruce Oake.

Le porte-parole de l’organisme Friends of Sturgeon Creek, Greg Hammond, a reproché aux conseillers l’entente à huis clos avec la province pour la vente de l’aréna Vimy.

M. Hammond avait offert de racheter le terrain à la Ville pour 100 $ afin d’assurer que la zone reste d’usage public et qu’il soit exploité pour revitaliser le quartier.

Un autre résident du quartier, Gérald Danais, a souligné que le nouvel aréna construit dans le quartier Seven Oaks, à plus d'une heure de route de l'aréna Vimy, est trop loin de la communauté de Crestview pour être considéré comme un remplacement.

En outre, si la Ville n’avait pas vendu l’aréna au gouvernement provincial pour un dollar, l'argent qu'aurait rapporté sa vente aurait été réinvesti dans la communauté, déclare M. Danais. La valeur de l’aréna Vimy est estimée à 1,43 million de dollars.

L’élu Brian Mayes a répondu que le conseil municipal étudiera des moyens pour indemniser St. Charles pour la perte de son aréna.

La vente officielle du terrain n'est pas encore complétée, car l’approbation des deux tiers du conseil municipal est nécessaire. Les élus se prononceront sur la question le 25 janvier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards