Retour

Le congrès du NPD se penche sur le harcèlement sexuel au sein du parti

Un rapport intérimaire à propos des plaintes pour harcèlement sexuel à l'encontre d'un ancien ministre du Manitoba sera au centre de discussions lors du congrès du Nouveau Parti démocratique (NPD).

La rencontre lors de laquelle participe l’ancien ministre Stan Struthers visé par les allégations se tient depuis vendredi à Brandon et doit durer jusqu’à dimanche.

En janvier, cinq femmes ont affirmé avoir été touchées de manière inappropriée pendant plusieurs années par M. Struthers qui a occupé le poste de ministre des Finances et de la Conservation.

Elles ont affirmé que leurs plaintes avaient été ignorées ou qu’aucune solution ne leur avait été proposée.

Une fois les allégations rendues publiques, le NDP avait déclaré qu’une commission lancerait une enquête pour comprendre les « défaillances systémiques » qui facilitent ce genre de comportements au sein du parti.

Stan Struthers a présenté ses excuses en janvier en déclarant qu’il était « désolé […] pour les comportements inappropriés que j’ai eus et qui ont fait que les personnes ont ressenti qu’elles n’étaient pas respectées ou ont été mal à l’aise ».

Un discours du chef du parti, Wab Kinew, doit clore le congrès dimanche.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une mère et son fils offrent une danse inoubliable





Rabais de la semaine