Retour

Le Conseil de la culture encouragé par le plan de politique culturelle de Québec

La directrice générale du Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent, Julie Gauthier, voit d'un bon œil le projet de politique culturelle dévoilé mardi par le ministère de la Culture du Québec.

Un texte de Laurence Gallant

Bien qu'aucun budget ne soit encore annoncé pour l’application de la politique, Julie Gauthier constate que plusieurs des recommandations faites par le Conseil de la culture ont été considérées par le ministre Luc Fortin.

Des aspects comme l'importance d'établir l'équité de financement partout sur le territoire et de développer davantage de ponts entre les milieux culturel, éducatif et social se retrouvent dans le document ministériel.

Dans un document de 50 pages, le gouvernement de Philippe Couillard a décrit sa vision de l'avenir dans le monde de la culture. Ce projet de politique intitulé « Partout, la culture » est le fruit d'une consultation menée l'an dernier par le ministre Fortin, qui a entendu les suggestions et les doléances de quelques centaines de groupes, dans 17 régions de la province.

La consultation citoyenne se poursuit actuellement sur Internet et se conclura les 5 et 6 septembre par un forum.

Julie Gauthier espère qu'avec une éventuelle adoption de la politique culturelle l'hiver prochain, viendra de nouvelles sommes accordées au milieu culturel qui est, selon elle, sous-financé depuis longtemps.

« La dernière fois, on a vu la création du Conseil des arts et des lettres du Québec et la SODEQ [Société de développement des entreprises culturelles], donc on peut espérer que ça sera un bon moment pour hausser le budget de la culture au niveau national », précise la directrice générale.

La semaine dernière, le ministre de la Culture du Québec s’attirait d’ailleurs de vives critiques pour l'octroi de quatre millions de dollars au Conseil des arts et des lettres de la province (CALQ), une somme jugée insuffisante par nombre d'intervenants du milieu artistique.

Selon plusieurs acteurs du milieu culturel québécois, les besoins de celui-ci s'élèvent plutôt à 40 millions de dollars.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine