Retour

Le conseiller Giorgio Mammoliti veut être candidat conservateur

Le conseiller municipal de Toronto Giorgio Mammoliti a annoncé mardi qu'il se lance dans la course pour être candidat progressiste-conservateur dans la circonscription de Brampton-Centre

Sur les ondes de la radio torontoise AM640, Giorgio Mammoliti a rappelé qu’il appuie la famille Ford depuis longtemps et qu'il voulait faire front commun avec eux.

M. Mammoliti était un allié de Doug Ford, qui jusqu’à récemment était lui aussi conseiller municipal à Toronto. Il a également appuyé son frère défunt, Rob Ford, qui a été maire de Toronto de 2010 à 2014.

Dans une déclaration publiée mardi, Giorgio Mammoliti a dit qu'il avait reçu d'innombrables messages de soutien et d'encouragement lui suggérant de briguer le poste de maire de Toronto, de retourner à Queen's Park ou même de devenir député fédéral.

Souvent dans l’eau chaude

En tant que conseiller municipal, Mammoliti a eu des problèmes auprès du commissaire à l'intégrité de la Ville, et son taux d'absentéisme était élevé.

En 2014, il a été suspendu sans salaire et pour trois mois, à la suite d’une controverse sur un dîner de financement qu'avait organisé son bureau et qui lui avait rapporté 80 000 $.

En 2017, CBC/Radio-Canada avait révélé que M. Mammoliti, qui accuse souvent ses collègues de dépenser sans compter, avait facturé 4470 $ aux contribuables lors d’un voyage au congrès de la Fédération canadienne des municipalités, qui comprenait quatre nuitées au Château Laurier, un hôtel de luxe, à 550 $ la nuit.

M. Mammoliti a aussi souvent tenu des propos homophobes et controversés. En 1994, il s’était opposé à la légalisation du mariage gai et avait qualifié les homosexuels de deviants sexuels qui propagent le SIDA.

En 2011, il avait demandé que le conseil municipal cesse de subventionner le défilé de la fierté gaie. Plus récemment, en 2014, il a qualifié le quartier Parkdale de « district de pédophiles ».

M. Mammoliti a été élu pour la première fois à l'Assemblée législative de l'Ontario en 1990 à titre de député néo-démocrate de Yorkview.

À Queen's Park, Giorgio Mammoliti a été adjoint parlementaire du solliciteur général et ministre des Services correctionnels, Ministre de la Santé, et le ministre responsable de la Stratégie antidrogue provinciale.

Plus d'articles