Retour

Le conseiller municipal de Winnipeg Russ Wyatt accusé d’agression sexuelle 

Le conseiller de longue date représentant le quartier winnipégois de Transcona, Russ Wyatt, est accusé d'agression sexuelle. Il a été absent pendant plusieurs mois cette année alors qu'il suivait un traitement pour ses dépendances.

Le Service de police de Winnipeg a accusé M. Wyatt d'agression sexuelle mardi, selon des sources. Il a ensuite été relâché.

Il est le conseiller de Transcona depuis 2002. De janvier à mai, il a subi un traitement pour dépendance à l’alcool et à la drogue au centre de rétablissement Aurora, dans les environs du village manitobain de Gimli.

« C’était un processus incroyable », a-t-il déclaré au conseil municipal en mai. « Ce n’était pas une décision facile », avait-il ajouté.

« J’ai une nouvelle perspective sur toute sorte de choses, une perspective différente sur la vie. »

Lors du défilé de la fierté gaie à Winnipeg en juin, M. Wyatt a révélé qu’il était bisexuel.

« Je vivais dans la peur et j’avais une double vie, et ça a été très, très difficile. Maintenant, c’est fini. Je suis reconnaissant d’être encore en vie aujourd’hui », affirmait-il.

Depuis son retour au conseil municipal, il n’a pas accepté d’entrevue en personne. Sur Twitter, il a lancé l’idée de se présenter comme candidat à la mairie.

Le Service de police de Winnipeg devrait tenir un point de presse à 11 h.

CBC/Radio-Canada n’a pas pu joindre Russ Wyatt pour un commentaire.

Plus d'articles