Retour

Le conservateur Richard Martel élu dans Chicoutimi-Le Fjord

Le Parti conservateur du Canada (PCC) met la main sur la circonscription de Chicoutimi-Le Fjord. Son candidat, Richard Martel, a remporté l'élection avec 52,7 % des voix, devant la libérale Lina Boivin qui récolte 29,5 %.

Un texte de Roxanne Simard

Pour Richard Martel, cette victoire envoie un message fort au premier ministre Justin Trudeau et donne le ton à la prochaine élection fédérale.

« Vous avez eu raison d’envoyer un signal fort à Ottawa. Dans un peu plus d’un an, les Québécois porteront [au pouvoir] un gouvernement à l’écoute des Québécois, un gouvernement conservateur », a lancé Richard Martel devant ses partisans réunis au restaurant l'Usine, à Chicoutimi.

Le nouveau député de Chicoutimi-Le Fjord a remercié son équipe et les nombreux bénévoles à qui il doit la victoire.

Une course à deux

Dès le début du dépouillement, le conservateur a rapidement devancé les autres candidats avec plus de 50 % des voix; la candidate libérale en avait alors un peu moins de 30 %. Un ratio qui s'est maintenu tout au long de la soirée.

Le néo-démocrate Éric Dubois et la bloquiste Catherine Bouchard-Tremblay n'ont quant à eux pas franchi la barre des 10 %.

Pour Éric Dubois, cette victoire est toutefois loin de représenter une montée du Parti conservateur.

« Il y avait un message que la population voulait exprimer à Justin Trudeau. C’est une histoire de popularité de ce personnage plus grand que nature. Maintenant on va voir ce qu’il va faire à la Chambre des communes », a-t-il déclaré.

La libérale Lina Boivin s'est dite très déçue du résultat, mais respecte le choix des électeurs.

Quant à Catherine Bouchard-Tremblay, du Bloc québécois, elle affirme être satisfaite de ce qu'elle a accompli. « J’avais l’exécutif contre moi, c'est quelque chose d'exceptionnel, mais je pense que j’ai fait ce que j’ai pu dans les circonstances », a-t-elle dit.

Une très longue campagne pour Martel

Richard Martel a été le premier à annoncer sa candidature dans Chicoutimi-Le Fjord. Il a confirmé qu’il porterait les couleurs du Parti conservateur du Canada le 20 décembre, soit près d’un mois et demi après la démission du libéral Denis Lemieux. L’investiture du Parti libéral s’est quant à elle tenue le 7 mai.

L’ex-entraîneur des Saguenéens de Chicoutimi a d’ailleurs fait pression à de nombreuses reprises auprès du premier ministre Justin Trudeau afin qu’il déclenche l’élection. La circonscription est restée sans député pendant plus de six mois.

Selon les résultats préliminaires d'Élections Canada, le taux de participation est d'environ 36 %, un pourcentage un peu plus bas que lors de la dernière élection partielle dans Lac-Saint-Jean, pendant lesquelles le taux de participation était de 40 %.

Plus d'articles