Retour

Le conservateur Tory Rushton élu dans Cumberland-Sud, en Nouvelle-Écosse

Le Parti progressiste conservateur de la Nouvelle-Écosse garde le siège de Cumberland-Sud à l'Assemblée législative à la suite de la victoire de son candidat, Tory Rushton, lors de l'élection complémentaire tenue mardi.

Le siège était vacant depuis le départ de Jamie Baillie, l’ancien chef du parti qui a démissionné en janvier dans la foulée d’allégations de comportement inapproprié, et pour avoir contrevenu à la politique de l’Assemblée législative sur le harcèlement au travail.

Tory Rushton, qui est chef des pompiers d’Oxford, a devancé ses adversaires: le libéral Scott Lockhart, le néo-démocrate Larry Duchesne et le vert Bruce McCulloch.

Tory Rushton entend faire des soins de santé son cheval de bataille. Il dit vouloir travailler avec tous les membres du gouvernement pour résoudre des problèmes en ce domaine dans sa circonscription, notamment la fermeture occasionnelle de services d'urgence et le manque de médecin de famille.

Il attribue son succès à son habileté à convaincre les électeurs de tout âge. Des gens lui ont dit qu’ils n’avaient jamais voté, explique-t-il, et qu’ils étaient contents de voir et d’appuyer un candidat jeune.

La victoire de Tory Rushton est un message envoyé au gouvernement libéral, selon la chef intérimaire du Parti progressiste-conservateur, Karla MacFarlane.

Les gens de Cumberland-Sud ont besoin de médecins, de routes en bon état, d’un meilleur accès aux soins d’urgence, et de plus d’action de la part du gouvernement de Stephen McNeil, affirme Mme MacFarlane. Les gens ont clairement indiqué qu’ils ne faisaient pas confiance au premier ministre pour tout cela, selon elle.

Plus d'articles