Retour

Le départ d'Alexandre Cloutier suscite de nombreuses réactions

La décision du député de Lac-Saint-Jean de quitter la politique à la fin de son mandat est décevante pour des élus qui l'ont côtoyé.

Son collègue de Jonquière, Sylvain Gaudreault, élu pour la première fois comme Alexandre Cloutier en mars 2007, se dit attristé par la décision de son ami, mais il respecte son choix.

Pour sa part, l’ex-député péquiste de Chicoutimi, Stéphane Bédard voit dans Alexandre Cloutier « un politicien presque parfait, un homme de conviction profonde, mais qui est peut-être rendu à la limite des sacrifices qu’il voulait imposer à sa famille ».

Il ne croit pas que les départs annoncés de quelques députés péquistes préfigurent une campagne électorale très difficile pour le PQ.

« Pour Jean-François Lisée, ça sera un défi, parce que ce sont de beaux comtés à majorité forte, donc d’être capables d’aller chercher les bonnes personnes », estime Stéphane Bédard.

Réaction du premier ministre

Pour le premier ministre Philippe Couillard, Alexandre Cloutier est quelqu’un de très grande qualité.

Questionné sur le fait qu'Alexandre Cloutier évoque souvent la trop grande partisannerie qui règne en politique, le premier ministre a renvoyé la balle aux médias.

« Y’a tout un écosystème en politique dont les médias font partie, qui créent des relations de confrontation. C’est ce genre d’ambiance-là qui use et je le comprends très bien », a ajouté le chef libéral.

De son côté, le maire d’Alma, Marc Asselin, perd un allié important. Il aurait aimé qu’Alexandre Cloutier soit plus patient.

La course folle de la politique

L’ex-député péquiste dans Roberval, Denis Trottier, admet que le rythme politique est éreintant, particulièrement pour un père de famille qui habite en région.

« D’avoir fait deux courses à la chefferie, c’est complètement fou. Souvent, il a même dormi dans l’auto », se soutient Denis Trottier.

Lui-même se souvient d’avoir passé en moyenne 22 semaines de 40 heures en déplacement dans sa voiture quand il était député.

Réaction des électeurs

Les gens de Lac-Saint-Jean ont élu Alexandre Cloutier quatre fois. La circonscription est celle qui compte le plus de membres du Parti Québécois.

Dans la rue, les citoyens sont déçus de voir un homme de la place quitter son poste.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards