Retour

Le député libéral Wayne Long rompt les rangs lors d'un vote concernant la réforme fiscale

Le député libéral d'arrière-ban, Wayne Long, qui a rompu les rangs lors d'un vote concernant la réforme fiscale est prêt à en assumer toutes les conséquences.

Wayne Long, qui représente la circonscription de Saint-Jean--Rothesay au Nouveau-Brunswick, est le seul des 180 libéraux à la Chambre des communes qui demandait que la période de consultation du gouvernement sur sa réforme fiscale soit prolongée jusqu'au 31 janvier 2018. La motion a été rejetée mardi soir.

M. Long estime que le gouvernement a mal présenté sa réforme à la population en lançant sa consultation en plein milieu de l'été. Cette consultation qui a duré 75 jours s'est terminée lundi.

La réforme fiscale du ministre des Finances, Bill Morneau, suscite de la grogne parmi les propriétaires de petites et moyennes entreprises, les agriculteurs et chez certains professionnels comme les médecins.

Elle vise à mettre fin aux avantages fiscaux utilisés injustement, selon lui, par de riches propriétaires d'entreprises en empêchant la création de sociétés privées dans le strict but d'économiser de l'impôt.

Cette pratique de plus en plus répandue permet aux entrepreneurs et à certains professionnels de fractionner leur revenu entre les membres de leur famille même si ceux-ci ne travaillent pas pour eux.

Plus d'articles

Commentaires