Retour

Le fédéral investit 1,6 milliard pour connecter des communautés autochtones du Nord de l’Ontario à l’électricité

Plusieurs ministres fédéraux et provinciaux sont à Thunder Bay pour annoncer le financement du projet Wataynikaneyap, dont le mandat est de rattacher 17 communautés éloignées au réseau électrique provincial.

Flanquée de la première ministre de l’Ontario Kathleen Wynne, celui de l’Énergie, Glenn Thibeault et de plusieurs chefs de Premières Nations, la ministre fédérale des Services aux Autochtones, Jane Philpott, a parlé d’un moment historique.

Ce projet, créé en 2008, est coordonné par 22 Premières Nations qui en détiennent 51 % des parts.

Son objectif est de mettre fin à la dépendance au diesel comme principale source énergétique pour 17 communautés du Nord-Ouest de l’Ontario.

En août 2017, le gouvernement fédéral avait investi 60 millions de dollars pour construire une ligne électrique de 117 km partant de Red Lake, situé à quelque 500 km au nord-est de Winnipeg, jusqu’à la communauté de Pikangikum.

Ce plan devrait être complété d’ici la fin 2018, selon la ministre Philpott, ce qui permettra de lancer la deuxième phase annoncée jeudi.

D'après les estimations du gouvernement, une première communauté de 400 habitants, Pickle Lake, sera desservie par le réseau en 2019.

Les 16 communautés restantes auront accès à une source d’électricité « fiable et rentable » d’ici cinq ans, affirme le gouvernement Trudeau dans un communiqué.

Plus d'articles