Retour

Le gouvernement du N.-B. surévalue-t-il la création d’emplois?

Le Parti progressiste-conservateur reproche au gouvernement du Nouveau-Brunswick de surévaluer la création d'emplois dans la province.

L’opposition officielle remet en question les données publiées par la société de développement économique gouvernementale Opportunités NB dans un rapport qui vient d'être publié. Dans le document, Opportunités NB soutient avoir créé 2965 emplois en 2015-2016.

« Ce rapport-là démontre que ONB a contribué à la hauteur de 2965 emplois et le PIB correspondant, si on peut dire, est de 288 millions », explique Francine Landry, ministre du Développement économique et responsable d’Opportunités NB.

L'opposition officielle doute toutefois que la société de la Couronne ait créé ces emplois en 2015.

« Ces emplois auxquels fait référence la ministre sont des emplois à venir », affirme le porte-parole de l’opposition officielle en matière de développement économique, Kirk MacDonald.

Selon Statistiques Canada, si depuis un an le Nouveau-Brunswick a enregistré plus de 4000 nouveaux emplois à temps partiel. En revanche, la province a perdu 2300 emplois à temps plein.

La ministre reconnaît que plusieurs emplois, comme ceux annoncés à Moncton chez BBM Testlab n'ont pas été créés en 2015, et que le Produit intérieur brut, le PIB, n'a pas vraiment augmenté de 288 millions de dollars, comme le suggère le rapport.

« C'est le PIB proposé, ou potentiel selon la création d'emploi qui devrait avoir lieu dans les prochaines années », admet Mme Landry.

Or, Opportunités NB ne fournit aucune autre donnée sur la création d'emploi dans son rapport 2015-2016. Il est donc impossible de voir combien exactement de nouveaux emplois existent.

Pour l’opposition officielle, il est difficile d'évaluer si les efforts d'Opportunités NB ont eu ou non du succès. L'organisme reçoit plus de 39 millions de dollars du gouvernement. L'opposition voudrait voir dans le rapport le nombre réel d'emplois créés.

« Cela nous donnerait une image plus précise de la situation réelle », dit M. MacDonald.

D'après le reportage de Michel Corriveau

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine