Retour

Le gouvernement n'entendra pas Hydro-Québec au sujet des décès à la Romaine

La Commission de l'économie et du travail a demandé, mercredi, à entendre Hydro-Québec et la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) au sujet des décès survenus depuis 2010 sur le chantier de la Romaine, mais cette demande a été rejetée.

La présidente de cette commission et députée péquiste de Duplessis, Lorraine Richard, déplore la situation et presse le gouvernement de Philippe Couillard d'agir dans ce dossier.

« Il faut savoir aussi que la FTQ Construction a demandé une commission d'enquête publique sur les quatre décès reliés au chantier hydroélectrique de la Romaine. Il semble que le gouvernement libéral n'ait pas complètement [ouvert] la porte à une enquête publique. Ils n'ont pas dit oui, ils n'ont pas dit non », explique Lorraine Richard.

Le député de Rimouski, Harold Lebel, attend lui aussi des réponses de la part du gouvernement. Il rappelle que parmi les travailleurs qui sont morts sur le chantier, l'un d'entre eux était originaire du Bas-Saint-Laurent.

« Je pense que c'est notre rôle comme député, comme élu. Hydro-Québec c'est une société d'État, ça nous appartient et on a le devoir d'interroger quand il y a des cas comme ça. Je le rappelle, on parle de mort d'hommes, de décès, de famille qui ont besoin de réponses », dit Harold Lebel.

Depuis 2009, quatre décès sont survenus sur le chantier de la Romaine sur la Côte-Nord.

Un texte de Vincent Larin avec les informations d'Alix-Anne Turcotti

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les plus beaux hôtels écologiques du monde