Retour

Le gouvernement Wynne accusé d'avoir saboté le développement minier du Cercle de feu

Les partis d'opposition à Queen's Park accusent le gouvernement Wynne d'avoir saboté le développement minier dans le Cercle de feu.

La région du Grand Nord de l'Ontario regorgerait de cuivre, de nickel, de platine et de chromite, un minerai qui est utilisé dans la préparation de l'acier inoxydable. Mais il y a toujours très peu de progrès du côté de l'exploration dans le secteur.

Le Parti conservateur dit que le gouvernement Wynne doit être tenu responsable de cette situation. Il affirme par exemple que les libéraux ont laissé planer la possibilité d'imposer des redevances aux minières, ce qui aurait incité la multinationale américaine Cliffs Natural Resources à se retirer complètement de la région plus tôt cette année, selon les conservateurs.

Cliffs avait aussi annulé un projet de fonderie évalué à près de 2 milliards de dollars dans la région de Sudbury. Les conservateurs disent détenir des documents prouvant leurs dires.

Le ministre du Développement du Nord et des Mines, Michael Gravelle, a refusé de confirmer ou d'infirmer les allégations du Parti conservateur. Il dit simplement que ce genre de renseignements fait partie des négociations contractuelles entre le gouvernement et la compagnie Cliffs dans le passé et qu'il ne serait pas bien vu de les divulguer.

Le Nouveau Parti démocratique, de son côté, soutient que la compagnie ontarienne Noront, qui a racheté les claims miniers de Cliffs dans le Cercle de feu à moindre prix, s'apprêterait aussi à mettre fin à ses investissements dans la région. Le NPD dit que de nombreux emplois sont menacés si le gouvernement n'agit pas de façon concrète et rapide pour favoriser le développement du Cercle de feu.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine