Retour

Le lieutenant-gouverneur Arthur Joseph LeBlanc assermenté en Nouvelle-Écosse

Le premier acadien de l'histoire de la Nouvelle-Écosse à être nommé lieutenant-gouverneur s'est installé à Province House, mercredi.

Arthur Joseph LeBlanc devient le 33e lieutenant-gouverneur de la province après avoir été nommé par le premier ministre Justin Trudeau plus tôt ce mois-ci.

Arthur Joseph LeBlanc, juge à la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse depuis 1998, remplace ainsi John James Grant, qui a occupé cette fonction au cours des cinq dernières années.

Arthur Joseph LeBlanc est né à Arichat-Ouest, en Nouvelle-Écosse, en 1943. Il est diplômé de l'Université Saint-Francis-Xavier en commerce (1964), et a obtenu un diplôme en droit de l'Université Dalhousie en 1968.

Plus de 260 ans après la Déportation des Acadiens, Arthur Joseph LeBlanc, constate que la Nouvelle-Écosse et sa capitale ont beaucoup changé : « Moi je pense que c'est maintenant une ville beaucoup plus, et la province aussi, beaucoup plus accueillante depuis la Charte canadienne en 1982 ». C'est d'ailleurs en citant la Charte des droits et libertés que l'ancien juge de la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse a livré en 2000 une décision qui a mené à la création d'un réseau d'écoles acadiennes en Nouvelle-Écosse.

Le tout nouveau lieutenant-gouverneur est donc bien placé pour mesurer tout le progrès accompli par l'Acadie, mais il est conscient des limites : « Est-ce que l'Acadie prend vraiment sa place, aujourd'hui, en Nouvelle-Écosse? Je vous rappelle que nous sommes qu’environ quatre pour cent de la population. Ça, il faut faire attention, oui on prend notre place, dans les mesures possibles ».

Questionné sur son état d'âme, le nouveau lieutenant-gouverneur était ému : « C’est des sentiments, il y en a plusieurs à la fois, je suis surpris d’être ici, bien sûr, c’est une nouvelle étape de ma carrière, après avoir été avocat pendant plusieurs années, juge pendant 20 ans et maintenant une nouvelle aventure ».

Le lieutenant-gouverneur a dit vouloir profiter de sa nouvelle fonction pour encourager la jeunesse : « j’espère que de plus en plus d’Acadiens et de Néo-Écossais aient la chance de faire des études postsecondaires ». Il mentionne aussi qu'il veut encourager les personnes de son âge à améliorer leur forme physique.

Le lieutenant-gouverneur a indiqué qu'il remettrait une partie de son salaire annuel de 144 000 $ à des initiatives en enseignement postsecondaire.

Un homme apprécié par la communauté

Le premier ministre Stephen McNeil a décrit Arthur Joseph LeBlanc comme un avocat de première classe et un juriste distingué. « Tout au long de sa carrière juridique, Arthur LeBlanc a servi sa province de brillante façon », a-t-il déclaré dans un communiqué, lui souhaitant « tout le succès dans son nouveau rôle ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine