Retour

Le maire de Stanbridge-Station a aussi été... garde du corps de la famille Trudeau 

Tous les Canadiens se souviennent de Pierre Elliott Trudeau et sa famille, mais les souvenirs du maire de Stanbridge-Station, Gilles Rioux, sont sans doute plus intimes que ceux qui imprègnent la mémoire collective. Cet ancien caporal de la GRC a été leur garde du corps.

En 1984, Pierre Elliott Trudeau vient tout juste de terminer son règne à la tête du Canada. Il décide alors de vivre à Montréal avec ses trois garçons. C'est Gilles Rioux, entre autres, qui est chargé de veiller à sa sécurité.

« On amenait les enfants à l'école. Je me souviens, les deux plus vieux allaient à Brébeuf », se remémore-t-il. Justin Trudeau, lui, avait seulement 12 ans. Puis, le garde du corps allait reconduire leur père jusqu'au bureau d'avocats où il travaillait à l'époque, à pied. La plupart du temps. Le caporal restait derrière, sauf si M. Trudeau en décidait autrement.

« À l'occasion, il me faisait signe de la tête, et je marchais avec lui. [...] On parlait de n'importe quoi. C'était un homme très cultivé. Les sujets de conversation n'étaient pas trop durs à trouver », se rappelle M. Rioux.

De Justin Trudeau, désormais son premier ministre, Gilles Rioux se souvient surtout d'un enfant réservé, discret, bien élevé. Il le sent aujourd'hui plus affirmatif, prêt à prendre des décisions.

Comme tous les Canadiens, Gilles Rioux a hâte de le voir entrer en poste, lancer son programme. En attendant, une seule chose est sûre : il y aura assurément plus de sécurité autour de Justin Trudeau que lorsque Gilles Rioux allait le reconduire à l'école.

Plus d'articles

Commentaires