Gilles Garon démissionne de son poste de maire de Témiscouata-sur-le-Lac dans la foulée des débats entourant l'avenir des arénas de la municipalité.

Lors d'un point de presse, jeudi matin, Gilles Garon a soutenu avoir été victime d'attaques personnelles au cours des dernières semaines. Il a souligné que les commentaires de citoyens sur les médias sociaux ont eu un impact sur sa famille et lui-même.

Gilles Garon avait obtenu un quatrième mandat lors des élections d'octobre 2017. Il quittera ses fonctions le 27 juin pour retourner à son cabinet de planification financière.

Tensions entourant l'avenir des arénas

Par ailleurs, M. Garon a pris le blâme pour les problèmes de communication dans le dossier de l'avenir des deux arénas de sa municipalité. Rappelons que le conseil municipal a décidé rediriger les subventions gouvernementales obtenues pour rénover l'aréna Jacques-Dubé de Notre-Dame-du-Lac vers le projet de construction d'un nouvel aréna dans le quartier Cabano, là où se trouvait l'aréna Phil-Latulippe, qui s'est effondré en avril 2017.

Gilles Garon maintient toutefois sa position. Selon lui, la meilleure option est de construire un seul aréna dans le secteur Cabano.

Ce choix avait toutefois été critiqué par des résidents du secteur de Notre-Dame-du-Lac qui étaient préoccupés par la perte de l'aréna Jacques-Dubé, situé dans leur quartier. Des opposants avaient d'ailleurs organisé une marche citoyenne, qui a rassemblé quelques centaines de personnes, dimanche.

En début de semaine, le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Jean D'Amour, a sommé le conseil municipal de prendre une décision dans ce dossier.

L'impact des réseaux sociaux

Le conseiller municipal Denis Blais, qui était présent lors de l'annonce de jeudi, a salué le travail accompli par Gilles Garon au cours des 12 dernières années.

Il constate que le débat entourant l'avenir des arénas est très émotif pour plusieurs citoyens, ce qui a donné lieu à plusieurs attaques personnelles sur les réseaux sociaux.

La date de l'élection partielle qui permettra de désigner un nouveau maire pour Témiscouata-sur-le-Lac n'est pas encore connue.

D'après les informations de Patrick Bergeron.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine