Retour

Le maire Jim Watson boycottera la fête du 4 juillet de l'ambassadrice américaine

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, n'ira pas célébrer la fête de l'Indépendance chez l'ambassadrice des États-Unis, Kelly Knight Craft, en raison des attaques répétées de l'administration américaine contre le Canada.

Il est de coutume pour l’ambassadeur des États-Unis au Canada d’organiser annuellement un grand rassemblement lors des célébrations du 4 juillet. Mais cette année, le maire d’Ottawa a décidé de refuser l’invitation.

« Je ne veux pas me présenter à un événement avec lequel je ne suis pas à l’aise, par principe », a déploré M. Watson, ajoutant ne pas souhaiter faire de vagues.

Il a expliqué être insatisfait du gouvernement américain et de son attitude envers le Canada, notamment dans le contexte de l'imposition de barrières tarifaires.

Les menaces incessantes des États-Unis contre l’économie canadienne ont eu raison de l’engouement du maire pour la fête du 4 juillet, qui attire habituellement des milliers de personnalités de la classe politique.

« En observant ce qu’ils font de notre industrie de l’acier, de l’aluminium, des automobiles et des produits laitiers, j’ai poliment décliné l'invitation », a déclaré M. Watson.

Plus d'articles

Vidéo du jour


9 choses à savoir sur Meghan Markle