Retour

Le maire John Tory affirme que la province doit s’engager à financer la ligne d’allègement du métro

Le maire de Toronto, John Tory, estime que la ligne d'allègement, qui soulagerait la congestion de la station Bloor-Yonge, ne peut pas être construite sans une contribution financière importante de la part de la province.

Un texte de Lyne-Françoise Pelletier

Le maire ne dit pas combien d'argent il réclame au gouvernement Wynne mais le coût du projet dans sa phase préliminaire est présentement estimé à 6,8 milliards $.

Il cite toutefois en exemple le gouvernement de la Colombie-Britannique, qui a annoncé récemment qu'il financerait les projets des municipalités jusqu'à concurrence de 40%.

M. Tory dit que la contribution de la province ne peut pas se limiter à la taxe sur l'essence qui entre en vigueur en 2019. La ville a besoin de plus pour réaliser les projets de grande envergure.

Prolongement vers Richmond Hill

Sans ligne d’allègement, pas de prolongement vers Richmond Hill, promet le maire. C’est l’avertissement que le maire Tory lance à la province. Il estime que donner le feu vert à ce projet serait tout à fait irresponsable de sa part et de la part du Conseil municipal de Toronto.

Le gouvernement Wynne a octroyé 55 M $ à Metrolinx pour en étudier la faisabilité en juin dernier. Selon une étude de la région de York, 58 millions de passagers de plus par année emprunteraient la ligne 1 à compter de 2031. La construction du prolongement vers Richmond Hill pourrait prendre environ 10 ans.

La province a aussi contribué 150 M $ pour aider à la planification de la ligne d'allègement. La Ville et la Commission des transports de Toronto doivent remettre un rapport aux élus municipaux d'ici mai sur l'emplacement des stations et le tracé proposé.

Le PDG de la CTT, Andy Byford, soutient que la station Bloor-Yonge ne pourra plus suffire à la demande à compter de 2031 sans la construction d’une ligne d'allègement. Il ajoute que des mesures ont été prises pour améliorer le service sur la ligne 1 mais celles-ci seront nettement insuffisantes si le nombre de passagers qui empruntent cette ligne continue d'augmenter.

La province réagit

Le ministre des Transports pour l'Ontario, Steven Del Duca, estime que son gouvernement a investi des milliards dans le système de transport de Toronto et que la province est toujours un partenaire sur lequel la ville de Toronto peut compter. Il cite notamment la construction du Eglinton Crosstown, de SmartTrack ainsi que le prolongement du métro vers Vaughan. Ce sont des projets, sauf exception, qui bénéficieront en grande partie les Ontariens vivant à l'extérieur de la métropole plutôt que les Torontois.

« Le gouvernement Wynne a investi dans le transport en commun plus que n'importe quel autre gouvernement » Steven Del Duca, ministre des Transports Ontario

Le ministre réitère que la congestion automobile ne se limite pas aux frontières de Toronto et que c’est une raison pour laquelle son gouvernement continuera d'investir dans les transports en commun dans le grand Toronto.

Plus d'articles

Commentaires