Retour

Le maire Watson passe sous silence la reconnaissance d'Ottawa ville bilingue

Le maire d'Ottawa a provoqué du mécontentement en passant sous silence la reconnaissance officielle par l'Ontario de la politique de bilinguisme d'Ottawa lors de son premier discours au conseil municipal cette année.

Lors de son allocution de plus d'une quarantaine de minutes, durant laquelle il a passé en revue les principales réalisations de la dernière année, Jim Watson n'a pas mentionné le projet de loi reconnaissant le caractère bilingue de la Ville d'Ottawa, adopté par le gouvernement ontarien à la mi-décembre.

Le coprésident du Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO), Jocelyn Leblanc, s'est dit déçu et a reproché au maire Watson de négliger les francophones pour ne pas s'attirer les foudres des citoyens anglophones opposés au bilinguisme officiel.

« Ce sont des gens comme lui qui peuvent faire changer les mentalités, qui peuvent briser certains mythes et avoir un leadership par rapport au bilinguisme [pour que] la communauté franco-ontarienne d'Ottawa soit respectée », a affirmé M. Leblanc.

Dans un point de presse suivant son discours, le maire Watson a rétorqué qu'il n'était pas possible pour lui de « mettre toutes les choses dans le discours ».

Avec les informations de Yasmine Mehdi et de Gilles Taillon

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine