Retour

Le Manitoba dit qu'il sera prêt pour la vente de cannabis le 1er juillet

Le Manitoba affirme être sur la bonne voie dans sa préparation à la vente du cannabis à des fins récréatives, qui devrait être légal le 1er juillet.

Cette déclaration survient quelques jours après que le gouvernement fédéral a annoncé mardi que les provinces auraient peut-être besoin de plus de temps pour se préparer. La ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, a déclaré au Sénat, mardi, que d'autres ordres de gouvernement lui avaient signalé avoir besoin de 8 à 12 semaines pour des « activités préparatoires » après que la Loi aura reçu la sanction royale.

Le projet de loi devra donc être adopté d’ici la fin du mois de mai pour que les commerces soient en mesure d’ouvrir leurs portes le 1er juillet. La Loi doit d’abord passer entre les mains du Sénat, ce qui risque de ralentir le processus.

Plusieurs sénateurs conservateurs ont exprimé leur réticence devant le projet de loi et dit qu'ils n'étaient pas convaincus de la validité des arguments du gouvernement.

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, a déjà fait part de ses préoccupations quant à la date du 1er juillet qui lui paraissait alors trop rapprochée pour bien s’organiser.

Le gouvernement du Manitoba a annoncé en novembre qu'il introduira un modèle hybride pour la vente de cannabis. La Société des alcools et loteries du Manitoba assurera l'approvisionnement en cannabis, mais les commerces de détail privés seront chargés d’en faire la vente.

La province a reçu plus de 100 demandes après un appel d’offres destiné à choisir les quatre entreprises qui recevront l’autorisation d'exploiter des commerces dans la province.

Les Manitobains pourront acheter du cannabis en ligne, mais ne pourront pas en cultiver à la maison.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Qui est à blâmer pour cet accident?





Rabais de la semaine