Retour

Le Manitoba lance sa première révision de stratégie culturelle depuis 1990

Le Manitoba a constitué un comité chargé de réviser l'orientation des politiques culturelles comme point de départ pour sa première révision de stratégie culturelle depuis près de trois décennies.

Le gouvernement progressiste-conservateur s'efforce de tenir sa promesse faite lors du discours du Trône de Brian Pallister en novembre, soit d’« évaluer le rendement des investissements (…) dans les projets sociaux et culturels ».

La ministre de la Culture et du Patrimoine, Rochelle Squires, dit que le comité aidera à cibler les critères nécessaires à l’évaluation du retour sur les investissements gouvernementaux.

L’industrie culturelle emploie environ 22 000 travailleurs au Manitoba et contribue à l’économie provinciale à hauteur de plusieurs millions de dollars, selon Mme Squires. La ministre souligne également que cette industrie est l'un des secteurs affichant la croissance la plus rapide au Manitoba.

[Le secteur culturel] est une des industries les plus dynamiques de la province. Il a un potentiel international. En tant que gouvernement, nous voulons faire des investissements judicieux pour stimuler ce commerce culturel.

Rochelle Squires, ministre de la Culture et du Patrimoine

D'après la ministre Squires, le défi sera de déchiffrer « ce qui fonctionne bien et ce qui a besoin d'être amélioré ».

Le discours du Trône proposait aussi que les investissements dans les travaux routiers et dans les infrastructures puissent faire l’objet d’une évaluation similaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine