Retour

Le ministère des Affaires municipales lance un audit sur l’attribution des contrats à Rivière-du-Loup

Le ministère des Affaires municipales entreprend un mandat de vérification auprès de la municipalité de Rivière-du-Loup. Il se dit préoccupé par des propos du maire, Gaétan Gamache, au sujet du fractionnement de contrats publics.

Les propos en question sont liés à la décision du gouvernement de porter de 25 000 à 100 000 $ la valeur minimale des contrats pour lesquels une municipalité doit recourir au processus d'appel d'offres.

M. Gamache aurait déclaré à certains médias que cette nouvelle politique éviterait à sa ville de diviser des projets en quatre petits dossiers.

Plus tard, il a affirmé qu'il s'était mal exprimé et que l'administration de ville veillait constamment à ce que chacun des services de la municipalité respecte les exigences de la loi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine