Retour

Le ministre Barrette refuse de remettre en question la réforme du système de santé

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) est sortie « très déçue » d'une rencontre de deux heures qui a eu lieu vendredi matin avec le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, lequel, dit-elle, refuse totalement de remettre en question le fonctionnement du système de santé et la réforme qu'il a instaurée.

Désirant corriger les problèmes de surmenage et d’épuisement professionnel que vivent ses membres, le syndicat a proposé trois mesures au ministre Barrette : l’augmentation du financement du système de santé, le règlement rapide des négociations locales dans les différents centres intégrés de santé des régions québécoises, qui n’avancent pas, et une analyse des éléments de la réforme du système de santé qui ne fonctionnent pas.

Gaétan Barrette, qui semblait surpris d’apprendre que les négociations locales sont au point mort, selon le président de la FSSS-CSN, Jeff Begley, a affirmé être prêt à rencontrer le syndicat rapidement pour régler les choses dans ce dossier, bien qu’il n’ait pas précisé de date.

Le ministre a toutefois catégoriquement refusé de revoir le fonctionnement du système de santé.

Jeff Begley affirme de son côté que son syndicat « a plein d’idées à partager », mais que pour l’instant « il n’y a pas d’écoute » de la part du gouvernement.

Il indique par exemple que les centres intégrés de santé, créés lors de la réforme, sont des « mégaétablissements » trop gros pour bien comprendre la « mission » de chacun des établissements qu’ils gèrent. Il faudrait peut-être revenir à une gestion moins centralisée, avance-t-il.

« On peut continuer à fermer les yeux sur ce qui se passe dans les CHSLD, dans les centres jeunesse, dans les centres de réadaptation en déficience intellectuelle, et dire qu’on va espérer par magie que les mégaétablissements vont trouver les moyens de régler des choses », déplore-t-il.

M. Begley invite tous ses membres à participer à la manifestation organisée le 24 mars par les Médecins québécois pour le régime public, qui vise à protester contre les inégalités présentes dans le système de santé.

Quant au ministre Barrette, il a refusé de commenter la rencontre.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »