Retour

Le ministre Blais raille le rapport d'experts sur le revenu minimum garanti

Le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, critique le rapport d'experts commandé par son parti sur la pertinence de l'instauration d'un revenu minimum garanti (RMG) au Québec.

« Le rapport est assez confus sur la trame de fond qu’est le revenu minimum garanti », a déploré M. Blais à son entrée au caucus du Parti libéral du Québec mardi matin à Québec. « Ils ont dit que c’est une utopie inspirante, ensuite on dit qu’on a en a déjà un au Québec », raille le ministre Blais.

Le ministre ajoute que, selon la définition qu’en font les experts qui ont écrit le rapport, une forme de RMG existe partout au Canada et dans tous les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

« La trame de fond est difficile à suivre. Je ne suis pas déçu du rapport pour autant parce qu’il y a plein d’éléments positifs », ajoute-t-il en précisant qu’il l’utiliserait dans l’élaboration de son plan de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale qui doit être déposé prochainement. Ce plan de lutte vise à sortir 100 000 personnes de la pauvreté.

Le ministre Blais refuse de le confirmer, mais il semble privilégier une hausse de la prime au travail plutôt qu'une augmentation des prestations d’aide sociale. Il précise toutefois que la priorité de son plan de lutte sera d'améliorer l'aide aux personnes seules.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine