Retour

Le ministre de la Défense regrette de s’être approprié des exploits de guerre

Lors d'un discours prononcé à New Delhi le 18 avril dernier, le ministre et ancien lieutenant-colonel à la retraite, Harjit Sajjan, a affirmé avoir été « l'architecte » de l'opération Méduse, une importante bataille menée en 2006 contre 1400 combattants talibans, dans la province de Kandahar en Afghanistan.

Cet extrait de son allocution, d’abord relevé par le quotidien National Post, a soulevé plusieurs critiques.

Pour le député conservateur et porte-parole de l’opposition en matière de défense, James Bezan, les propos du ministre minent sa crédibilité.

« Il ne s’est pas mal exprimé. Il a tenté de réinventer l’histoire et malheureusement, il a l’habitude de tromper les Canadiens. Si l’armée ne lui fait pas confiance, si les Canadiens ne peuvent lui faire confiance, il doit quitter le cabinet », a affirmé M. Bezan.

L’analyste de l’Institut canadien du service extérieur, Dave Perry, s’est quant à lui étonné de la remarque du ministre.

« C’est très surprenant parce que cette opération est bien documentée. Son rôle n’a jamais été qualifié de cette façon, même s’il a été reconnu avec distinction comme un excellent agent de renseignement lors de cette bataille » a-t-il déclaré à CBC.

Le ministre s’excuse

Dans un communiqué envoyé à CBC, le ministre Sajjan a indiqué qu’il regrettait ses propos.

« Toutes nos opérations militaires en Afghanistan ont été menées grâce au courage et au dévouement de plusieurs individus. Je n’avais pas du tout l’intention de diminuer le rôle joué par mes collègues soldats et mes supérieurs lors de l’opération Méduse ».

Il a ajouté que la réussite de l’opération Méduse revenait surtout au général David Fraser, qui commandait à l’époque les forces canadiennes de l’OTAN dans le sud de l’Afghanistan.

Par ailleurs, le général Fraser a vanté les mérites de Harjit Sajjan, à maintes reprises dans le passé.

Il l’a notamment qualifié de « meilleur atout canadien du renseignement sur le terrain » et a déjà déclaré que sa bravoure, son travail acharné et sa détermination avaient permis à la coalition de survivre.

« Grâce à son courage et à son dévouement, Sajjan a changé la façon de faire de la collecte et de l’analyse de renseignement en Afghanistan », a-t-il écrit dans une lettre envoyée au service de police de Vancouver, à l’époque où Sajjan y travaillait.

Opération Méduse

L’opération Méduse s’est déroulée en septembre 2006. Selon le ministère de la Défense, elle était à l’époque « la bataille terrestre la plus importante jamais entreprise par l’OTAN ».

Dirigée par le premier bataillon du Régiment royal du Canada, l'opération comptait aussi sur les forces américaines et afghanes.

Environ 550 insurgés avaient été tués. Douze soldats canadiens et trois soldats de l’armée nationale afghane avaient également perdu la vie au cours de la bataille.

Plus d'articles

Commentaires