Retour

Le ministre des Pêches accompagnera le PM Trudeau à Washington

Le ministre des Pêches et Océans du Canada, Hunter Tootoo, fera partie du contingent canadien qui débarquera à la Maison-Blanche dans le cadre d'une visite officielle du premier ministre Trudeau cette semaine.

Un texte de Antoine Trépanier

Lorsque la Maison-Blanche a annoncé en décembre la tenue d'un diner officiel avec le premier ministre canadien Justin Trudeau, rien ne laissait entendre que le milieu de la pêche serait de la partie.

« La visite doit également permettre de faire des progrès dans la coopération sur d'importantes questions bilatérales et multilatérales, comme l'énergie, le changement climatique, la sécurité et l'économie », peut-on lire dans le communiqué de presse. Or, M. Tootoo sera bel et bien du diner officiel jeudi soir à la Maison-Blanche.

« Je pense que nous voulons être en mesure de travailler en collaboration avec les États-Unis pour combattre les changements climatiques, promouvoir le développement durable et amener un leadership en Arctique », a déclaré M. Tootoo. Ce dernier dirige présentement la délégation canadienne au Seafood Expo North America à Boston, au Massachusetts.

La pêche est un élément important de l'économie canadienne. En 2015, les exportations canadiennes ont atteint 6 milliards de dollars, soit une augmentation de 1 milliard de dollars -ou 21 %- par rapport à l'année précédente.

Les États-Unis représentent 65 % des exportations de poissons et de fruits de mer, ce qui correspond à une valeur de 3,8 milliards de dollars.

« Nous apprécions notre relation spéciale avec les États-Unis. J'espère que ce que j'ai pu aborder ici [au Seafood Expo North America], je pourrai en faire autant [à Washington] », affirme M. Tootoo.

Surprise dans l'industrie

Chez les pêcheurs de homard des Maritimes, on se dit « surpris » de la présence de M. Tootoo à la même table que le président américain.

« On trouve très intéressant qu'il accompagne une délégation aux États-Unis. C'est important parce qu'on a vu qu'il peut y avoir des situations de conflits qui se développent, donc c'est toujours mieux d'avoir une prévention et des discussions au préalable », a déclaré le directeur général de l'Union des pêcheurs des Maritimes (UPM), Christian Brun.

Le premier ministre canadien comptera aussi dans sa délégation les ministres des Affaires étrangères, Stéphane Dion, de la Défense nationale, Harjit Singh Sajjan, du Commerce international, Chrystia Freeland, et de l'Environnement, Catherine McKenna.

Plus d'articles

Commentaires