Retour

Le néo-démocrate Éric Dubois préoccupé par le bilan migratoire

Le candidat néo-démocrate Éric Dubois veut poursuivre le travail entamé par l'ex-député bloquiste Robert Bouchard, concernant le crédit d'impôt aux jeunes diplômés.

Un texte de Mireille Chayer

Il a officiellement déposé sa candidature, mercredi après-midi dans les bureaux d'Élections Canada, en vue de l'élection partielle qui aura lieu le 18 juin dans Chicoutimi-Le Fjord. Le néo-démocrate en a profité pour prendre un premier engagement.

« Je veux rassembler les gens au-delà des couleurs politiques pour les enjeux qui concernent notre région. Robert Bouchard a déposé à deux reprises un projet de loi qui visait à donner un crédit d’impôt pour des jeunes diplômés qui venaient travailler ici au Saguenay-Lac-Saint-Jean ou qui restaient au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ce crédit d’impôt là existe déjà au provincial. Le fédéral doit joindre sa voix, doit offrir à ces jeunes travailleurs-là cette belle opportunité, cet avantage. »

Même s'il veut reprendre le flambeau de Robert Bouchard, Éric Dubois n'a jamais eu l'intention de se présenter pour le Bloc québécois. Il dit avoir choisi le NPD il y a 15 ans et précise que ce parti rejoint toujours ses valeurs.

Il estime que la région a tout ce qu’il faut pour attirer des jeunes et croit que les élus doivent travailler en ce sens.

« Il faut que les élus, au-delà des couleurs politiques […] travaillent main dans la main pour s’assurer qu’on puisse être attractif et qu’on puisse conserver nos jeunes ici, au Saguenay-Lac-Saint-Jean », ajoute-t-il.

Plus d'articles