Retour

Le Nouveau-Brunswick annonce la gratuité dans les garderies

Le premier ministre Brian Gallant a annoncé jeudi après-midi des changements au système de garderie du Nouveau-Brunswick, en offrant la gratuité aux familles à faible revenu, en créant une liste d'attente pour les places en garderie et en augmentant les salaires des éducatrices et des éducateurs.

Les familles dont le revenu annuel est inférieur à 37 500 $ auront maintenant accès à une garderie gratuitement, a déclaré M. Gallant, pour leur donner « toutes les occasions d'entrer sur le marché du travail ».

Le Nouveau-Brunswick dépense actuellement 15 millions de dollars par année pour subventionner le coût des services de garde pour les parents à faible revenu, afin de les aider à entrer sur le marché du travail.

Les libéraux provinciaux ont longtemps qualifié ce montant d'inadéquat et ont promis de doubler l'aide après les élections provinciales de 2014 - une promesse qui a été remise à deux reprises au cours des trois dernières années.

Plus tôt cette semaine, le gouvernement Gallant a annoncé un programme volontaire qui permettra aux garderies existantes de se moderniser, grâce à l'aide financière de la province, et à devenir ce que le gouvernement appelle des « centres d'apprentissage précoce ».

Lors de l'annonce de jeudi, M. Gallant a ajouté que la province allait créer un registre des services de garde d'ici la fin de 2018 afin de permettre aux parents de savoir s'il y a des garderies pour leurs enfants dans leur communauté.

Ils prévoient également dépenser 28 millions de dollars pour soutenir les augmentations salariales pour les personnes employées dans l'éducation de la petite enfance, a déclaré le premier ministre.

Le financement sera attribué sur une période de quatre ans à compter de 2019-2020 et il augmentera le salaire des éducatrices et éducateurs de la petite enfance qualifiés de 16 $ à 19 $ l’heure d’ici 2022-2023.

Plus d'articles