Retour

Le Nouveau-Brunswick ne prévoit pas de sensibilisation particulière dans les écoles après la légalisation du cannabis

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick n'a pas prévu de mesures spécifiques pour sensibiliser les élèves aux risques associés à la consommation de cannabis, explique la ministre des Finances, Cathy Rogers.

Un texte de Michel Corriveau

La province a prévu un fonds d’éducation et de sensibilisation en matière de cannabis. Ce fonds sera financé à même les profits des producteurs, qui devront y verser 2 % de leurs revenus bruts. Le gouvernement versera 250 000 $ dans ce fonds.

Un comité qui sera mis en place pour gérer le fonds déterminera quels organismes pourront recevoir du financement pour des projets de sensibilisation.

La ministre des Finances, Cathy Rogers, assure que le gouvernement souhaite garder le cannabis hors de la portée des mineurs, autant que possible.

Selon la ministre Rogers, des projets de divers organismes pourraient être financés pour faire de la sensibilisation dans les écoles. Mais le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance ne modifiera pas l’enseignement offert actuellement pour y inclure des informations sur les risques liés à la consommation de cannabis.

Plus d'articles