Retour

Le Nouveau-Brunswick veut forcer les personnes atteintes de maladie mentale à prendre des traitements

Le ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick, Victor Boudreau, a déposé mardi un projet de loi pour autoriser les psychiatres à imposer des traitements aux adultes aux prises avec des troubles de santé mentale et qui ne sont pas en mesure de prendre des décisions par eux-mêmes.

Ce sont les psychiatres qui détermineront si une personne est mentalement en mesure d'accepter ou de refuser un plan de traitement.

Le gouvernement provincial a aussi débloqué des fonds pour embaucher une dizaine de professionnels en santé mentale d'ici le mois de novembre.

L'objectif étant de prévenir les hospitalisations à répétition des personnes souffrant de maladie mentale.

D'après le reportage de Michel Corriveau

Plus d'articles