Retour

Le nouveau gouvernail en bois du Bluenose, moins cher que prévu

Le nouveau gouvernail en bois du Bluenose II coûtera finalement la moitié de la somme estimée, selon le ministre des Transports de la Nouvelle-Écosse.

Le fabricant choisi pour confectionner et installer la pièce estime que les travaux peuvent être faits pour 500 000 dollars, a annoncé le ministre Geoff MacLellan jeudi. On avait cru initialement que le remplacement pourrait coûter environ 1 million.

La province a retenu le chantier maritime Snyder's de Lunenburg pour fabriquer le nouveau gouvernail en bois dont sera équipée la goélette. Un gouvernail en acier installé lors de la remise à neuf du Bluenose a rendu le navire difficile à manoeuvrer.

Le navire devrait être sorti de l'eau d'ici un mois pour entreprendre les travaux de remplacement du gouvernail.

Le contrat a été octroyé au chantier maritime sans appel d'offre, une décision défendue par le ministre MacLellan. « Les équipes du chantier figurent parmi les meilleures au monde » a affirmé M. MacLellan. « Elles ont fait de l'excellent travail sur le navire depuis 2009 en dépit de tous les défis. Nous sommes convaincus que nous avons pris la meilleure décision. »

On ignore ce qui adviendra du gouvernail en acier fabriqué pour la goélette et du système de navigation hydraulique qui avait été ajouté dans l'espoir de corriger les problèmes de navigation.

Le projet de remise à neuf du Bluenose II a été entrepris il y a huit ans. Selon la plus récente estimation, la province aurait consacré 23,8 millions de dollars aux travaux.

Plus d'articles