Retour

Le NPD demande au gouvernement d'être clair concernant SaskTel

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) de la Saskatchewan demande au gouvernement de cesser de se contredire concernant la vente potentielle de 49 % des parts de SaskTel à un actionnaire minoritaire.

Le porte-parole du NPD concernant SaskTel, Warren McCall, accuse le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Dustin Duncan, d’avoir changé sa version des faits quelques heures après l’adoption de la loi 40, qui permettra au gouvernement de vendre 49 % des parts d'une société d'État à des entreprises privées.

Lors d’une rencontre mercredi soir, M. Duncan a démenti trois fois que des démarches étaient en cours pour permettre à un actionnaire minoritaire d’acheter 49 % des parts de SaskTel.

Or, dans une lettre adressée à M. McCall le lendemain, il est revenu sur sa déclaration.

Lors d’un point de presse vendredi, le ministre Dustin Duncan a précisé que le pdg de SaskTel avait amorcé un travail « très préliminaire » concernant les conséquences fiscales d’un éventuel partenariat.

Il affirme que la vente partielle de SaskTel est encore « trop hypothétique » pour en partager les résultats, mais il assure que le public sera informé des conséquences si le gouvernement décide d’aller de l’avant avec une telle vente.

Plus d'articles

Commentaires