Retour

Le NPD dénonce la nomination imminente d’un secrétaire législatif

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) de la Saskatchewan s'interroge sur la pertinence de nommer un secrétaire législatif dans un contexte de compressions budgétaires.

La porte-parole de l’opposition pour la Société des investissements de la Couronne, Carla Beck, affirme ne pas détenir de preuves concrètes de l'importance d'un tel poste au sein du gouvernement.

« Le premier ministre se doit d’examiner si la fonction de secrétaire législatif justifie bel et bien une augmentation de salaire. Un autre secrétaire parlementaire, c'est une dépense supplémentaire », dénonce-t-elle.

Le gouvernement Wall rappelle qu’il a réduit la taille de son cabinet lors du dernier remaniement ministériel et que les économies sont plus importantes que le montant accordé aux secrétaires législatifs.

Il ajoute que l’allocation additionnelle de 3000 $ associée à cette fonction est inférieure au montant de 14 000 $ prévu par le Bureau de la régie interne pour les secrétaires législatifs.Une porte-parole de la province ajoute qu'à l'époque où le NPD était au pouvoir, ses secrétaires législatifs recevaient la totalité de l'allocation prévue, soit environ 12 000 $.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine