Retour

Le NPD promet la fin du déficit de financement pour les écoles autochtones

Le Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan (NPD) s'engage à mettre fin au déficit de financement entre les écoles autochtones et les écoles publiques en Saskatchewan, s'il est porté au pouvoir le 4 avril.

Dans un communiqué diffusé samedi, le chef du NPD, Cam Broten, affirme que si le gouvernement fédéral n'arrive pas à combler l'écart, lui le ferait, puis enverrait la facture à Ottawa, dont l'éducation des Premières Nations est la responsabilité.

D'après une étude de la Fédération des nations indiennes de la Saskatchewan (FSIN), le déficit de financement dans les réserves de la province est de 4663 $ par étudiant.

Élections Saskatchewan 2016 : Section spéciale

En campagne électorale l'an dernier, le Parti libéral du Canada s'était engagé à investir 2,6 milliards de dollars sur quatre ans dans l'éducation des Premières Nations et 500 millions sur trois dans leurs infrastructures scolaires.

Toutefois, vendredi dernier, la ministre fédérale des Affaires autochtones a affirmé à la Chambre des Communes que l'argent budgété par l'ancien gouvernement conservateur n'était plus là. Le nouveau gouvernement libéral doit déposer son budget le 22 mars.

« Je peux malheureusement confirmer que le gouvernement précédent a supprimé le financement supplémentaire qu'il avait promis de consacrer à l'éducation des Premières Nations, alors que le ministre précédent avait affirmé à la Chambre, constituée en comité plénier, que ces fonds étaient encore prévus dans le cadre financier », a déclaré Carolyn Bennett en période de questions le 11 mars.

La réplique du Parti saskatchewanais

Pour sa part, le Parti saskatchewanais rétorque avec ses accomplissements. Dans un courriel, il énumère des initiatives comme le Groupe de travail mixte sur l'amélioration des résultats en éducation et en emploi, établi en 2011.

Il cite aussi l'entente de collaboration entre le ministère de l'Éducation et la FSIN, ainsi que le budget 2015-2016. Celui-ci comprenait 210 millions de dollars en initiatives diverses pour les membres de Premières Nations et les Métis, dont 56 millions précisément dédiés à l'éducation et à la formation.

Le parti de Brad Wall ajoute que d'ici 2020, il veut réduire de moitié l'écart entre le taux d'obtention d'un diplôme du secondaire des Autochtones et celui des non-Autochtones.

Le NPD s'est par ailleurs engagé samedi à étendre l'allocation provinciale de formation à ceux qui reçoivent une formation dans une réserve, à implanter un programme d'employabilité pour membre de Premières Nations et Métis et à implanter les « appels à l'action » de la Commission de vérité et réconciliation, qu sont au nombre de 94.

Élections Saskatchewan 2016 : Boussole électorale

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine