L'homme politique Ricardo Miranda est, depuis hier, le nouveau ministre albertain de la Culture et du Tourisme. Il est également responsable du Secrétariat francophone.

Un texte de Marie-Ève DuSablon

Il s'agit du premier homme à s'afficher ouvertement gai à faire partie du cabinet dans l'histoire de la province.

Ricardo Miranda avait été élu comme député de la circonscription de Calgary-Cross, en mai 2015, contre le conservateur Rick Hanson.

Un peu plus sur sa vie

Ricardo Miranda est né au Nicaragua et est arrivé au Canada comme réfugié en 1988. Il détient un baccalauréat en arts et un second en relation industrielle de l'Université de Calgary.

Âgé de 39 ans, il parle quatre langues : anglais, français, espagnol et portugais. Il gère désormais un ministère qui détient un budget de 330 millions de dollars.

Avant son élection à l'Assemblée législative, il a milité comme organisateur au Syndicat canadien de la fonction publique. Il a également occupé, pendant 15 ans, le poste d'agent de bord pour une compagnie aérienne.

Un nouveau cabinet, un nouveau visage du parti

Ce nouveau cabinet est le premier à proposer une quasi-parité entre les sexes et un appui pour la communauté lesbiennes, gaie, bisexuelle, transexuelle et transgenre.

Plus d'articles