Les appels au rassemblement lancés à l'issue de la course à la direction du parti municipal Action Longueuil, notamment par sa nouvelle chef, auront été vains.

Huit conseillers élus dans l’équipe de la mairesse Caroline St-Hilaire, qui ne se représentera pas aux élections municipales de novembre, ont claqué la porte, mardi, et siégeront dorénavant comme conseillers indépendants.

La conseillère dans Saint-Charles et candidate défaite à la chefferie, Josée Latendresse, fait partie de ces nouveaux élus indépendants. À l'instar des sept collègues qui l'accompagnent dans ce mouvement, elle estime qu'elle ne pouvait plus exercer pleinement son rôle d'élue, a-t-elle déclaré en entrevue à Radio-Canada.

Mme Latendresse est toujours intéressée par la mairie. Elle affirme que son implication à titre d'entrepreneure ainsi que ses activités dans les milieux politique et communautaire l'ont préparée à cette fonction. « Ça fait une vingtaine d’années que j’acquière une expérience très pertinente », dit-elle.

Ces changements viennent bousculer la dynamique au conseil municipal, où Action Longueuil est maintenant minoritaire avec ses 6 places, 7 en comptant la mairesse St-Hilaire, sur les 15 sièges de conseillers. Le parti a aussi perdu un siège local dans Greenfield Park.

Sylvie Parent, considérée comme le bras droit de Mme St-Hilaire, l’a emporté avec 53 % des voix à l’issue d’une course qualifiée de dure par plusieurs observateurs, avec des allégations d'intimidation et de pratiques douteuses qui ont fusé de part et d'autre.

Plus d'articles

Commentaires