Retour

Le Parti albertain n’aura pas de candidat contre Jason Kenney

Le Parti albertain a décidé de ne pas présenter de candidat contre le chef conservateur Jason Kenney à l'élection partielle de Calgary-Lougheed.

Un texte de Laurent Pirot

Le chef de l’opposition officielle Jason Kenney compte sur cette élection pour faire son entrée à l’Assemblée législative.

Il sera opposé au néo-démocrate Phillip van der Merwe et à deux autres chefs de partis plus petits : le libéral David Khan et la verte Romy Tittel. Le Parti libéral compte un seul député et les verts aucun.

Le Parti albertain sera le seul parti représenté à l'Assemblée à ne pas présenter de candidat.

Il explique qu’il veut consacrer ses ressources à la course à la direction qui doit se tenir au début de 2018.

Le parti ajoute qu’il aurait eu trop peu de temps pour valider une éventuelle candidature et qu’il veut respecter la tradition selon laquelle les partis ne s’opposent pas à la candidature d’un chef d’opposition.

Le Parti albertain ne compte que deux députés, mais affiche son intention de constituer une force de gouvernement crédible d’ici aux élections provinciales de 2019.

Élection à la mi-décembre

Les candidats doivent se faire connaître auprès d’Élections Alberta le 27 novembre au plus tard. L'élection aura lieu le 14 décembre.

Jason Kenney semble le favori pour succéder au député conservateur Dave Rodney. Le chef du nouveau Parti conservateur uni a affirmé que son parti avait reçu 87 000 $ de dons en deux jours, soit plus que le plafond autorisé par la loi pour les dépenses dans une élection partielle.

Lors de l’élection générale de 2015, Dave Rodney s’était imposé avec 35 % des voix. Si on ajoute à son résultat les votes pour le candidat du Wildrose, on arrive à un total de 63 %.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine