Retour

Le PLQ veut discuter du développement économique des régions

Philippe Couillard a amorcé samedi une série de 13 colloques avec les militants du Parti libéral du Québec (PLQ) sur le développement économique en région.

Le premier ministre du Québec a d'abord rencontré les militants libéraux à Gatineau en matinée, puis doit se rendre en fin d'après-midi à Longueuil.

Ces colloques, qui ont pour thème « Des régions fortes, un Québec audacieux », permettront notamment au PLQ d'aborder les défis du 21e siècle en région.

Philippe Couillard s’est engagé à élargir à quatre voies l’autoroute 50, là où l'on retrouve des problèmes de sécurité.

Dans son allocution à Gatineau, le premier ministre a aussi abordé l’inclusion des immigrants au Québec.

« Ces jours-ci, tout le monde va dire qu’il est tolérant et inclusif. Le test sera dans deux, trois, quatre ou cinq semaines... dans deux ou trois mois et dans deux ou trois ans. On voit que le naturel revient parfois au galop. Mais notre naturel à nous n’a jamais été loin. Il a toujours été là. Parler d’ouverture et d’inclusion. Dire qu’il y a un avenir pour toutes les personnes qui veulent façonner l’avenir du Québec », a dit Philippe Couillard.

Puis, en point de presse, le premier ministre a été questionné sur la proposition du comité régional des jeunes des Laurentides du Parti québécois d’« interdire aux employés des secteurs public et parapublic pendant leurs heures de travail de porter tout signe religieux visible en incluant une clause de droit acquis ».

« Ce qui est apparent ici, c’est le choix des thèmes. Deux partis [le PQ et le PLQ] se réunissent en même temps. Un pour parler des vrais enjeux qui sont importants pour le monde : la faculté de médecine, la route 50, la création d’emplois, l’enseignement collégial […] L’autre qui essaie de déterrer un enjeu qui crée de la division dans la société », a déclaré Philippe Couillard.

Les militants profitent également de ces colloques pour célébrer le 150e anniversaire du Parti libéral du Québec.

Plus d'articles