Retour

Le Prix du premier ministre redevient le Prix Thérèse-Casgrain du bénévolat

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau a décidé de redonner au Prix du premier ministre pour le bénévolat ses anciennes lettres de noblesse en restaurant son premier titre, le Prix Thérèse-Casgrain du bénévolat.

« J'ai hâte de redonner à Thérèse Casgrain cet honneur bien mérité », a déclaré le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos.

Créé en 1982 par le gouvernement de Pierre Elliott Trudeau, le Prix Thérèse-Casgrain du bénévolat a été renommé Prix du premier ministre par le gouvernement conservateur en 2011.

Parmi ses lauréats figure l'auteure et activiste June Callwood.

Thérèse Casgrain était une féministe de premier plan qui a lutté pour obtenir le droit de vote des femmes au Québec, finalement acquis en 1940.

Elle est décédée en 1981, et le prix avait été nommé en son honneur l'année suivante. Le changement de nom par le gouvernement Harper avait offusqué la famille de la défunte et nombre de citoyens.

Mais ce n'était pas une première, puisque le nom de Thérèse Casgrain avait aussi été retiré en 1990 par le gouvernement conservateur de Brian Mulroney. Les libéraux du premier ministre Jean Chrétien l'avaient restauré en 2001.

Par ailleurs, une photo de Mme Casgrain sur les billets de 50 $ a aussi été retirée, en 2012, pour faire place à l'image d'un brise-glace, dans une nouvelle série de billets.

Plus d'articles

Commentaires