Retour

Le progressiste-conservateur Ross Romano remporte l'élection partielle dans Sault-Sainte-Marie

Les électeurs de la circonscription provinciale de Sault-Sainte-Marie ont choisi Ross Romano du Parti progressiste-conservateur pour les représenter à l'Assemblée législative.

L'avocat et conseiller municipal a devancé Joe Krmpotich, du Nouveau Parti démocratique.

La libérale, l'ancienne mairesse Debbie Amaroso, arrive troisième.

Ross Romano a obtenu plus 40 % des voix, contre 33 % pour le NPD et un peu mois de 23 % pour les libéraux.

Un message pour les libéraux?

Cette élection complémentaire a lieu à un an des élections générales, alors que le gouvernement libéral de Kathleen Wynne est très impopulaire.

Au cours de la campagne, le nouveau député a insisté sur le fait que les électeurs de Sault-Sainte-Marie devaient faire comprendre clairement aux libéraux qu'ils en avaient assez des tarifs d'électricité élevés et des scandales.

Lors de son discours, le chef conservateur Patrick Brown a déclaré que les gens du nord de la province en avaient assez d'être « considérés comme acquis » par les libéraux.

L'élection partielle était nécessaire afin de combler le siège qui était vacant à la suite de la démission du député et ministre David Orazietti à l'Assemblée législative de l'Ontario.

Les libéraux détenaient la circonscription depuis 13 ans. Les progressistes-conservateurs ne l'avaient pas représentée depuis 1981.

Le taux de participation a été de près de 44%.

Il y aura donc 57 libéraux, 29 progressistes-conservateurs, 20 néo-démocrates et un député indépendant à l'Assemblée législative.

Avec des renseignements de CBC et de la Presse canadienne

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine