Retour

Le projet de tramway bientôt dévoilé, dit Labeaume

Le maire de Québec est sur le point de dévoiler son projet de transport structurant. Régis Labeaume veut profiter des négociations actuelles entre le fédéral et le provincial sur le partage des budgets d'infrastructure.

Malgré une annonce imminente, le maire n’a pas voulu donner plus de détails sur son projet de tramway. Pas question non plus de commenter les scénarios qui ont filtré dans les médias.

« Je ne confirme rien, je n’infirme rien, je ne dis rien [...] Vous allez entendre de tout dans les prochains jours », a-t-il dit lundi.

Régis Labeaume assure que son administration travaille très fort afin de pouvoir dévoiler son projet.

Il souhaite faire vite, puisque des négociations se tiennent déjà entre les gouvernements provincial et fédéral concernant la répartition des sommes prévues pour les projets d'infrastructure. Les ententes seront signées d'ici la fin du mois, selon lui.

« Je travaille avec les autorités, et les autorités vont signer une entente avec le gouvernement fédéral très bientôt », a précisé le maire.

3 milliards

Le conseiller de l'opposition Jean Rousseau verra le projet avant son dépôt, a promis Régis Labeaume.

Le conseiller de Démocratie Québec se dit très à l'aise avec un projet, même s'il dépasse 3 milliards de dollars.

« Si on veut se doter d’un programme structurant pour les 50 prochaines années, c’est à notre avis des sommes tout à fait réalistes, et tout à fait convenables », a-t-il affirmé.

Un projet réaliste?

Jean-François Gosselin a semblé peu impressionné par le plaidoyer du maire durant le conseil municipal.

Selon lui, les sommes en jeu sont tout simplement disproportionnées si l'on tient compte des faibles gains en parts modales rendus publics jusqu'à maintenant.

Le chef de Québec 21 rappelle que dans l'étude de faisabilité publiée par le RTC à l'hiver 2015, la construction d'un tramway doit augmenter la part modale du transport en commun de 9 à 11% d'ici 2041.

« Est-ce qu'on va investir des milliards de dollars? Encore une fois, le maire va devoir nous expliquer de façon détaillée quels seront les gains nets », dit-il.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité