Retour

Le promoteur du 22, rue Principale à Aylmer devra refaire ses devoirs

Le conseil municipal de Gatineau a de nouveau décidé de retarder l'étude d'un projet immobilier au 22, rue Principale à Aylmer. Le projet de construction d'un édifice en copropriété dans le secteur du Vieux-Aylmer continue de diviser.

Le point était à l’ordre du jour pour la séance du conseil de mardi soir, mais la conseillère du district d'Aylmer, Audrey Bureau, a choisi de demander son retrait.

L’élue a préféré le faire parce que sinon, le projet serait tombé à l’eau. En après-midi, mardi, lors du caucus préparatoire des élus, un vote indicatif concernant le projet a échoué :10 élus se sont prononcés contre une dérogation mineure, tandis que 9 ont voté en faveur.

« Je suis sensible à la réalité du promoteur et je veux travailler avec lui. Je veux qu’on ait un beau projet pour Aylmer. Vous voyez aujourd’hui que le vote indicatif a été très serré, je pense qu’on est presque là, il faut juste se donner la chance de franchir le dernier mille et d’y arriver », a dit Mme Bureau aux médias après la rencontre de l’après-midi.

Le projet L’Ambiance, du promoteur DMA Construction, serait un immeuble de quatre étages regroupant 18 condos de copropriétés.

Or, ce projet divise la communauté. Près de 500 citoyens ont signé une pétition indiquant que la conception du 22, rue Principale s'intégrait difficilement dans ce quartier qui abrite des maisons patrimoniales.

Mme Bureau, qui a affirmé qu’elle passait une grande partie de ses journées depuis son élection à étudier ce dossier, souhaite discuter avec le promoteur immobilier pour voir s’il est ouvert à faire d’autres changements à son projet, pour qu’il ait une meilleure acceptabilité sociale.

Le promoteur avait déjà présenté trois moutures de son projet. Parmi les points critiqués se trouve la façade que certains trouvaient trop imposante.

La conseillère d'Aylmer ajoute que le dossier respecte la règlementation de la Ville, malgré les dérogations mineures qui ont été accordées. Or, les élus qui sont favorables au projet tel qu’il est présenté disent que la ville pourrait s’exposer à des poursuites

Audrey Bureau souhaite un règlement rapide du dossier. Tout nouveau plan devra revenir devant le Comité consultatif d’urbanisme (CCU), dont la prochaine rencontre au mois de mars, avant d'être approuvé par le conseil municipal.

Des citoyens d'Aylmer saluent la décision

Lors de la séance du conseil, trois citoyens ont salué le report de la décision sur le projet et l'idée lancée par la conseillère Bureau de créer un conseil local du patrimoine, de même que l'adoption d'un plan particulier d'urbanisme. Selon la conseillère, ces outils permettront aux promoteurs qui souhaiteront construire dans la zone patrimoniale de mieux comprendre les attentes de la Ville.

Micheline Lemieux, présidente de l'Association du patrimoine d'Aylmer, souligne qu'il est peut-être mieux de retarder le projet immobilier que d'en approuver un qui ne correspond pas aux attentes.

« La démarche qui a été amorcée aujourd'hui est une démarche qui pourrait se répertorier dans d'autres secteurs qui sont aussi protégés pour leur caractère patrimoinial. Il y en a sept actuellement à Gatineau et probablement d'autres qui se rajouteront », a-t-elle dit.

Les nouveaux outils proposés, dit-elle, pourront permettre « de gagner des expertises et qui feraient qu'on ne se retrouverait pas avec un problème comme on a là ».

D'ailleurs, Ghislain Otis a mis en garde le conseil municipal qui aura à « trancher sur deux visions de développement durable dans le quartier du Vieux-Aylmer » entre les intérêts des citoyens et ceux du promoteur.

« Il ne suffit pas de dire que ce projet-là serait apparemment conforme selon les bases de l'urbanisme de la Ville. C'est une condition nécessaire, mais non suffisante pour l'autorisation du projet puisque la Loi sur le patrimoine exige un examen complémentaire en fonction d'une démarche propre à la protection du patrimoine », a-t-il affirmé, rappelant que le quartier du Vieux-Aylmer est protégé par la Loi sur le patrimoine du gouvernement du Québec.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine