Retour

Le prototype de la ligne de train léger d'Eglinton en route vers Kingston

Le véhicule test de la nouvelle ligne de train léger de l'avenue Eglinton à Toronto n'est toujours pas prêt, trois mois après que Bombardier eut raté son dernier échéancier de livraison. Le prototype est transporté par rail de l'usine de Bombardier à Thunder Bay jusqu'à celle de Kingston.

Parti samedi dernier, le véhicule test doit arriver à Kingston d'ici vendredi.

Bombardier y transfère le prototype pour avoir plus de place pour faire d'autres essais et ajustements, explique la porte-parole de l'agence ontarienne de transport en commun Metrolinx, Anne Marie Aikins.

Metrolinx ne sait pas quand le prototype sera prêt.

Par ailleurs, les négociations se poursuivent entre les deux parties quant à de possibles pénalités financières à payer pour Bombardier, compte tenu des retards de livraison du prototype.

Bombardier a insisté pour dire dans le passé que cela ne retardait pas l'ensemble de la production des trains légers de la ligne Eglinton-Crosstown, qui ne doit commencer qu'en 2018.

Plus d'articles