Retour

« Le Québec s’est donné les moyens de ses ambitions », assure Philippe Couilllard

Assurant qu'il n'y aura pas d'élections avant l'automne 2018, comme le prévoit la loi, le premier ministre du Québec a félicité son gouvernement, dans son bilan de fin de session, pour les efforts qui ont permis de générer des marges de manoeuvre financières solides qui permettent aujourd'hui d'améliorer la vie de tous les citoyens.

Un texte de Stéphane Bordeleau

« Les six derniers mois ont été ceux de l’affirmation du Québec », a déclaré d’entrée de jeu Philippe Couillard. Selon le premier ministre, qui terminera son premier mandat à l’automne 2018, « la confiance et l’optimisme quant à l’économie sont revenus ».

Il affirme en avoir eu la preuve lors des visites qu’il a effectuées dans les régions du Québec.

« Notre taux de chômage atteint un creux historique à 6 % et est en baisse dans la vaste majorité de nos régions. Et la qualité des emplois, contrairement à ce que certains disent, est également au rendez-vous », s'est félicité M. Couillard.

Des milliers d’emplois pour les familles

S’adressant ensuite aux familles, Philippe Couillard a rappelé que ces milliers de nouveaux emplois signifiaient « une meilleure qualité de vie pour tous et plus de moyens financiers pour répondre à vos besoins et aller au bout de vos ambitions. »

Philippe Couillard estime avoir réussi à alléger le fardeau fiscal des individus, des familles et des entreprises en plus de « simplifier la vie de nos entrepreneurs ».

Bientôt des médecins de famille pour tous les Québécois

En ce qui a trait au très complexe et coûteux dossier de la santé, Philippe Couillard est plus optimiste que jamais. « Le Québec est sur la bonne voie pour mieux soigner et mieux traiter les personnes les plus vulnérables », a-t-il assuré, en rappelant les importants efforts de son gouvernement sur la question des médecins de famille. Une grande réussite, selon lui.

En termes d’accessibilité des soins, le premier ministre a rappelé que « 14 supercliniques sont en déploiement dans la province plus de 12 heures par jour, sept jours par semaine. »

Mais beaucoup de Québécois se butent encore à des heures d’attente dans les hôpitaux ou à des portes fermées pour obtenir des soins en dehors des heures normales.

« On est en marche pour augmenter le nombre d’infirmières praticiennes spécialisées, pour le soutien à domicile, pour le traitement de la santé mentale, pour la qualité des soins en CHSLD, l’accompagnement des enfants atteints d’une déficience physique ou intellectuelle ou en centre jeunesse; le Québec est sur la bonne voie », assure malgré tout le premier ministre.

Lutte contre la pauvreté et l'exclusion

Côté lutte contre la pauvreté, on a souvent reproché au gouvernement Couillard sur les bancs de l’opposition de se soucier davantage du bien-être des banquiers que de celui des plus démunis.

Qu’à cela ne tienne, Philippe Couillard a annoncé pour l’automne prochain la mise en œuvre d’un plan de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale qui aura pour objectif de sortir plus de 100 000 personnes de la pauvreté dans la province. « Un objectif ambitieux parce que nous nous sommes donné collectivement les moyens d’y arriver », a expliqué le premier ministre.

Philippe Couillard a également promis une meilleure inclusion dans l’emploi des Québécois issus de la diversité, notamment les immigrants, dont l’adoption, à l’unanimité, du projet de loi 98 devrait faciliter l’intégration sur le marché du travail.

Pas d’élections cet été, assure Philippe Couillard

Les journalistes avaient de nombreuses questions sur le déclenchement éventuel d’élections à la fin de l’été ou même dès cet été, comme l’a laissé entendre le chef de la CAQ, François Legault, lors de son propre bilan de fin de session.

Philippe Couillard a affirmé qu’aucune élection ne sera déclenchée cet été.

À un journaliste qui lui demandait si cette déclaration signifiait que les élections seraient dans ce cas déclenchées le 1er octobre 2018, le premier ministre a simplement répondu : « Oui, comme la loi le prescrit ».

En qui a trait à l'année qui s'achève, Philippe Couillard estime que plusieurs événements ont contribué à l'affirmation du Québec, et à resserrer la coopération et la solidarité des Québécois, notamment les inondations qui ont frappé une quinzaine de régions du Québec ce printemps, la fusillade à la mosquée de Québec, et même le cafouillage de l'autoroute 13 pour lequel lui et son gouvernement ont présenté des excuses aux Québécois.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine