Retour

Le rôle du whip, plus important que jamais en Colombie-Britannique

Le whip de chaque parti en Colombie-Britannique devra s'assurer de l'assiduité et de la cohésion de ses troupes, un rôle d'autant plus important dans une législature provinciale divisée.

Un texte de Nahila Bendali

Dans une situation ou un seul vote peut avoir une importance capitale dans les votes de confiance, le rôle du whip sera plus important que jamais selon le plus ancien whip fédéral, Jay Hill. Ce dernier a assumé ce rôle au sein du Parti réformiste, de l’Alliance canadienne et du Parti conservateur du Canada.

Le whip doit agir en tant que préfet de la discipline, tacticien et psychologue, explique pour sa part Yves-François Blanchet, qui a été whip dans le gouvernement minoritaire de Pauline Marois au Québec pendant quelques mois en 2012. « Lorsque quelqu’un n’est pas content de quelque chose, il faut rapidement comprendre et canaliser le mécontentement pour éviter que ça ait un impact négatif sur le fonctionnement du parti », précise-t-il.

Intensité et fébrilité

Le rôle du whip peut s’avérer plus délicat lorsqu’aucun parti n’a la majorité des sièges à l’Assemblée, estime Yves-François Blanchet. « L’intensité et la fébrilité dans un contexte de gouvernement minoritaire sont plus élevées, donc garder les députés heureux et disciplinés, c’est un peu plus difficile », indique l’ancien whip. Avec chaque député ayant un poids important à l’Assemblée, certains peuvent utiliser leur poids pour obtenir des faveurs, ou encore se laisser séduire par l’un des autres partis, ce qui pourrait renverser la vapeur en chambre, indique M. Blanchet.

« On est aux aguets [...], tu sais quels sont les élus qui ont davantage de propension à exprimer des désaccords, ou à être revendicateurs et tu les surveilles un peu plus. » L’élu qui voudra déserter n’annoncera pas publiquement sa volonté, mais en connaissant bien l’équipe, il est possible d’éviter ces situations, croit Yves-François Blanchet.

L'importance des présences

Le whip a la responsabilité d’avoir les députés à l’Assemblée législative au bon endroit, au bon moment. Ce dernier, de concert avec le leader parlementaire, devra constamment être aux aguets pour éviter une erreur qui pourrait s’avérer historique : surtout si un gouvernement qui a une mince majorité, comme ce pourrait être le cas avec l’alliance NPD-Parti vert, est défait à cause de l’absence d’un député, avertit M. Blanchet.

« Il faut répéter constamment à ses collègues, veulent-ils être cités dans les livres d’histoire comme le député, peu importe de quelle allégeance, qui a causé la défaite de son gouvernement et a déclenché d’autres élections? » souligne pour sa part Jay Hill.

En général toutefois, lorsqu’un député doit s’absenter pour des raisons médicales, les whips collaborent pour s’assurer de ne pas tirer avantage de la situation, selon Jay Hill. Les partis ne veulent pas non plus renverser un gouvernement à n’importe quel moment, ajoute Yves-François Blanchet.

Dans ce contexte de volatilité en politique provinciale, les whips devront surtout s’assurer de garder les troupes calmes et posées, estime M. Blanchet. « Ce que vous vivez en Colombie-Britannique, ça va tester les règles du parlementarisme britannique. »

Avec des informations de CBC

Plus d'articles

Commentaires