Retour

Le Salon de jeux de Québec doit quitter Vanier, dit la CAQ

La CAQ veut déménager le Salon de jeux de Québec « loin des secteurs défavorisés ». Si le parti politique forme le prochain gouvernement, il promet même d'en faire un casino touristique pour la capitale.

La Coalition avenir Québec (CAQ) dénonce le fait d'avoir implanté le Salon de jeux dans le quartier Vanier, l'un des plus défavorisés de Québec.

Alors que la construction du Centre Vidéotron a forcé le déménagement du Salon de jeux en 2014, « l'occasion était parfaite de corriger cette erreur historique », estime le porte-parole de la CAQ en matière de finances, François Bonnardel.

Son parti propose donc de déménager le Salon de jeux dans un secteur plus touristique. Sans évoquer un lieu précis, la CAQ indique que le casino pourrait voir le jour dans le secteur du terminal de croisières ou dans le secteur à la tête des ponts.

« On va demander à Loto-Québec de réorienter l'offre de jeux, afin qu'elle cible plutôt une clientèle touristique et plus aisée », s'est exprimée Geneviève Guilbault, la députée caquiste de Louis-Hébert.

La CAQ promet de confier un mandat à Loto-Québec pour réaliser une étude d'opportunité.

Plus d'articles