Retour

Le service incendie de Mont-Carmel s'associe à d'autres villes du Kamouraska

Le service incendie de Mont-Carmel joindra les rangs de la Régie intermunicipale en protection incendie du Kamouraska-Ouest à partir du 1er janvier.

Selon les élus, cette décision permettra de répondre plus adéquatement aux exigences du schéma de couverture de risque de la région. Le maire de Mont-Carmel, Denis Levesque, indique que les élus évaluaient d'éventuels partenariats pour le service incendie depuis près de deux ans.

Les exigences pour les services incendies ne diminueront pas. Nous devons avoir la capacité de bien protéger nos concitoyens.

Denis Levesque, maire de Mont-Carmel

Avec cette association, le nombre de pompiers de la Régie intermunicipale en protection incendie du Kamouraska-Ouest passera de 26 à 41. Les équipements du service incendie de Mont-Carmel seront transférés à la régie. Seule la caserne restera la propriété de la municipalité.

Les villes de Rivière-Ouelle, Saint-Pacôme, Saint-Gabriel-Lalement et Saint-Denis font déjà partie de ce regroupement.

Harmoniser certains services

En plus des services incendies de Saint-Pascal et de La Pocatière, certaines municipalités du Kamouraska font partie d'une autre régie. Les villes de Saint-Alexandre, Saint-André, Sainte-Hélène et Saint-Joseph-de-Kamouraska sont membres de la Régie Kamloup.

En 2017, la MRC de Kamouraska a prévu de revoir l'ensemble des activités de prévention incendie sur son territoire. Selon le préfet, Yvon Soucy, il est important que les différentes casernes travaillent conjointement dans ce domaine.

On veut que toutes nos municipalités avancent à la même vitesse et que les actions de préventions soient communes.

Yvon Soucy, préfêt de la MRC de Kamouraska

Toujours en 2017, la MRC prévoit investir près de 50 000 $ pour s'assurer que les systèmes de communications de toutes les casernes sur son territoire soient similaires.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards